Marie-Louise Bouillonne / Pièce pour 9 danseurs amateurs

Le temple de la rue

« Avec simplicité les animaux fantastiques sortent des angoisses et des obsessions et sont lancés au dehors sur les murs des chambres où personne ne les aperçoit que leur créateur. » Henri Michaux

Cette pièce est inspirée par la figure de la gargouille, créature « fantastique », qui m’interpelle par son essence à la fois protectrice et inquiétante. Son lien à l’architecture sacrée me « parle ». Elle m’évoque le témoignage expressif d’une époque où l’architecture, puissante et complexe, dressait des monuments majestueux, favorisant l’émergence de l’imagination et d’un certain mystère. Ce type d’ouvrage sculpté, généralement en pierre, est souvent orné d’une figure animale ou humaine typique de l’art grotesque, faisant appel à l’extravagant et au bizarre.

Durée : 30 mn, déambulation

Chorégraphie et interprétation :
Les danseurs amateurs : Audrey Couley, Gloria Gentil, Louison Perez, Maïté Gorges, Marine Burgevin, Michèle Lejeune, Thaly William, Jean-Alain Fine, Pierre D’Hauteville, Raphaël Lambilliotte.
D’après une idée de Mathilde Duclaux.

Crédit Photo : Louison B

Share

© Louison B

Pas de commentaires

Soyez le 1er à laisser un commentaire.

Laisser une réponse

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>